top of page

Cancer et sophrologie

Dernière mise à jour : 12 mars


Soutien dans la maladie. Accompagnement du cancer. Aide aux aidants familiaux.
Cancer et sophrologie

La sophrologie peut agir en soin de support. Elle est un allié de maître pour les personnes atteintes d'un cancer, tout autant que pour leurs proches, eux aussi fortement impactés par l'annonce et le suivi de la maladie.


C'est un univers qui se modifie, une zone de confort perturbée. Les repères changent, s'ajustent au rythme des symptômes et la sensation de se faire dépasser, de ne plus être le capitaine à bord de son propre bateau s'accroît. Parfois même, il devient difficile de vivre dans son propre corps.


Les désagréments s'intensifient dans la durée, au rythme des diagnostics, des hospitalisations et des traitements. La douleur, la solitude et la peur ressentie s'installe, pouvant aller jusqu'à de l'angoisse ou de la dépression.


Il faut faire face à une nouvelle image de soi, le corps change, l'aspect physique n'est plus le même, les capacités quotidiennes se restreignent. La confiance et les projets d'avenir se teintent d'une autre couleur. Les relations avec les proches se modifient.


Les émotions fluctuent entre la colère, la tristesse et parfois le déni. L'intimité est bafouée, et à cela peut s'ajouter les effets secondaires des traitements.


Que peut apporter la sophrologie en oncologie ?


Un suivi avec un sophrologue peut être source de changement, d'amélioration du quotidien. Il peut offrir un moment de pause salutaire à tout ce qui est là et sur lequel on croit ne pas pouvoir avoir d'impact. On ne parle pas ici de guérison miracle mais d'accompagnement à un mieux être pendant et après les soins que nécessite la maladie.


La pratique de la sophrologie peut avoir un réel impact positif dans cette épreuve. Grâce à la respiration, porte d'entrée de toutes pratiques sophrologiques, des exercices à médiation psychocorporelle et de la visualisation, le malade peut progressivement sortir de cette identification à la maladie et retrouver de l'harmonie et de l'espoir dans ce qu'il vit au quotidien.


Les différentes techniques de visualisation peuvent offrir au souffrant une nouvelle capacité à se projeter par exemple dans le cas d'une hospitalisation anxiogène et de diminuer le stress dans un corps déjà fatigué. Cela peut aussi permettre d'aller chercher des ressources en soi inutilisées mais bien présentes pour renforcer sa vitalité.


La pratique de la sophrologie est un entrainement et se pratique le plus régulièrement possible. Par son implication, la personne impactée, pourra atténuer ses douleurs, diminuer l'impact des effets secondaires, améliorer son sommeil, retrouver de la paix dans le moment présent, et ainsi devenir acteur de sa guérison.


Reprendre contact avec son corps souffrant et prendre conscience qu'il n'est peut être pas que ça, renouer avec ses valeurs et ses capacités qui ne meurent jamais, apprendre à se découvrir d'une nouvelle manière, renouer avec soi, c'est aussi cela que peut apporter la sophrologie.


Cette démarche d'acceptation, de lâcher prise peut se faire en étant accompagné par des professionnels. Elle peut être prise en charge financièrement par des associations comme la Ligue contre le cancer ou OSA (Onco Soutien Accompagnement).


Et pour les aidants familiaux ? Il existe aussi des possibilités pour améliorer son quotidien. Accompagner un proche dans la maladie n'est pas quelque chose d'inné et nécessite tout autant d'aide pour maintenir la relation, améliorer la communication et faire au mieux avec ses capacités, tout en se préservant ... Et non, ce n'est pas égoïste de prendre soin de soi pour mieux prendre soin de l'autre : c'est une réponse intelligente.


Vous voulez en savoir plus ?


Pour toute demande d'information, n'hésitez pas à me joindre par tel 07 65 85 31 22 ou par mail contact@sfah-sophrologie.com


22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page